DECLARATION De la direction départementale de la CGT Hérault

DECLARATION De la direction départementale de la CGT Hérault

La direction départementale de la CGT s’est réunie le vendredi 23 mai à Montagnac. Elle déclare :

La crise sociale s’accentue pour les salariés et leurs familles, pour les privés d’emploi, les retraités, les jeunes. Les mobilisations que nous avons engagées ont connu des résultats encourageants. Les taux de grévistes du 15 mai dans la fonction publique sont un appel à continuer la bataille pour les salaires et le pouvoir d’achat. Le fatalisme n’est pas de mise dans les rangs de la CGT. Les 22000 cheminots qui ont manifesté à Paris le 22 mai, les milliers de retraités qui s’apprêtent eux aussi à battre le pavé de la capitale le 03 juin et les multiples luttes dans les entreprises nous encouragent à poursuivre l’action. L’austérité ça suffit !

Sur le dossier assurance chômage, nous pouvons contraindre le gouvernement à refuser l’agrément de l’accord minoritaire et réengager des négociations sur la base du comité de suivi qui formule des propositions plus justes et moins coûteuses. C’est toute la CGT qui doit se mobiliser sur ce dossier. La CE de l’UD a décidé d’actions coordonnées sur le sujet.

La conférence sociale confirmée par le ministre du travail doit prendre en compte les sujets urgents qui concernent l’emploi et les salaires les 7 et 8 juillets prochains.

La CGT Hérault indique que si les thèmes de la conférence sociale et les contenus doivent une nouvelle fois être dictés par le MEDEF, la CGT ne doit pas participer à ce qui ne serait une fois de plus qu’une mascarade de concertation.

La protection sociale, les services publics sont notre bien commun, la jeunesse et l’industrie un enjeu d’avenir.

Nous voyons dans la réforme territoriale et le TAFTA la remise en cause de notre patrimoine social. Le Parlement français ne doit pas laisser perdurer le déni de démocratie qui entoure ces deux projets.

La CGT Hérault appelle les salariés : à préparer à une nouvelle journée d’action interprofessionnelle à la mi-juin, à se mobiliser dans l’entreprise pendant la conférence sociale pour porter l’exigence d’augmentations de salaire.

La CGT Hérault appelle les salariés : à se rendre aux urnes ce dimanche 25 mai pour faire entendre leur voix sur les choix européens. Porter l’exigence de politiques qui rompent avec l’austérité et tournent l’Europe vers le progrès social.

Pour vivre et travailler dignement dans l’Hérault, La CGT Hérault appelle les salariés à exiger un plan d’urgence pour le département et faire leur cette citation d’Ambroise CROIZAT :

« Ne parlez pas d’acquis sociaux mais de conquis sociaux, parce que le patronat ne désarme jamais ».

(Ambroise CROIZAT, Ministre du travail et de la sécurité sociale de 1945 à 1947)

Montpellier, le 23 mai 2014

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog