Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Union Départementale CGT de l'Hérault

Blog d'information de la CGT, toutes les informations sur les luttes et le syndicalisme dans l'Hérault

MOBILISES !!!!!!

Mobilisations Montpellier en cours et à venir:

  • Action du 14 mai : la DRAC Languedoc-Roussillon est occupée depuis hier 16h30, à suivre...
  • Le 16 mai : Conférence de presse (14h), suivi d'une conférence publique (15h) "Intermittents, enjeux historiques des luttes" avec Mathieu Grégoire, au Théâtre des 13 vents, domaine de Grammont, Montpellier.
  • Pour l'action du 17 mai, contacter le SYNDEAC, signataire de l'appel de "la Marche pour la culture" au 01 44 53 72 10.

Rappel

Invitation

à la Presse et aux Elus du Languedoc-Roussillon

Conférence de presse du Mouvement Unitaire Languedoc-Roussillon

contre l'accord d'assurance chômage du 22 mars 2014

CGT Spectacle Languedoc-Roussill on – CIP-LR/Culture en Danger – Fédération des Arts de la Rue -

SYNAVI Languedoc-Roussillon – SNJ CGT LR Syndicat National des Journalistes - SMA – Sud Culture

Pour vous informer et comprendre les enjeux de notre lutte, le mouvement unitaire organise le 16 mai à 14 heures une conférence de presse et une conférence publique sur l'intermittence au Théâtre des Treize Vents - Domaine de Grammont à Montpellier

  • 14 heures : conférence de presse du Mouvement Unitaire
  • 15 heures : « Intermittents : enjeux historiques des luttes» conférence publique de Mathieu Grégoire, co-auteur avec Olivier Pilmis du rapport public de février 2014 « Quelle indemnisation chômage pour les intermittents du spectacle ? Modélisation et évaluation d'un régime alternatif »

Communiqué de presse

Intermittents sous pression, festivals sous tension

Comme dans toute la France, depuis plusieurs semaines, nous luttons contre l'agrément de l'accord des nouvelles règles d'assurance chômage du 22 mars 2014.< /div>

Ce que nous dénonçons :

Le MEDEF impose sa loi : aujourd'hui faire des économies sur le dos des chômeurs et demain casser le principe de la solidarité interprofessionnelle.

Ce nouvel accord augmente encore les inégalités et confirme le glissement vers un système de capitalisation où les plus précaires sont les premiers exclus.

Grâce à une forte mobilisation de l'ensemble du secteur du spectacle et de l'audiovisuel, le MEDEF n'a pas pu, comme il l'avait promis, supprimer totalement les annexes 8 et 10. Les intermittents ne subiront pas immédiatement le sort des intérimaires qui ont perdu la reconnaissance de droits sociaux liés à leurs conditions d'emplois spécifiques.

Sur les annexes 8 et 10, le projet porté depuis 2003 par le Comité de suivi de l'Assemblée Nationale, réunissant parlementaires de tous bords, syndicats représentatifs et représentants de la profession (salariés et employeurs), n'a toujours pas été pris en compte. Or, il est avéré que les disp ositions de ces propositions aboutiraient à un système moins coûteux et plus équitable.

Ici, en Languedoc-Roussillon, le souvenir de 2003 est encore vif.

A la veille de nombreux festivals, nous appelons fermement les élus, les responsables culturels, les directeurs de structures, compagnies, théâtres, festivals, lieux labellisés à se positionner clairement contre l'agrément de l'accord UNEDIC et à nous rejoindre dans la lutte pour la défense de nos métiers et nos droits sociaux.

Et nous déclarons :

Intermittents sous pression = festivals sous tension.

Pour nous rejoindre :

- signez la plate-forme du Comité de Suivi de l'Assemblée Nationale

- communiquez votre soutien au Ministère du Travail

- participez à la Marche Pour la Culture du 17 mai

- informez vos tutelles et vos publics.

Une pétition est en ligne pour demander aux ministres du Travail et de la Culture de ne pas agréer l'accord UNEDIC signé dans la nuit du 21 mars. Vous pouvez la rejoindre en cliquant sur ce lien :http://chn.ge/1f9FrGz

Et bien sûr la faire largement circuler, la faire signer sur vos lieux de représentation...

L'actualité sociale et professionnelle étant dense en cette période, notamment sur les négociations de l'assurance chômage, nous sommes amenés à vous informer au mieux au fur et à mesure du calendrier social, si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, il vous suffit de vous désinscrire ou de nous l'indiquer par retour mail. Merci.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :