Communiqué de presse de l'UD CGT 34

Communiqué de presse de l'UD CGT 34


Loi El Khomri : ils reculent,
Nous, on continue, on avance !
Non à la casse du Code du Travail


Depuis plusieurs jours, le texte d’avant-projet de loi de la ministre El Khomri suscite une levée de boucliers, de l’indignation, de la colère, de la révolte.
La pétition signée massivement sur les réseaux sociaux et les nombreux appels à manifester et à se rassembler dès le 09 mars ont contribué à différer la présentation du texte au conseil des ministres.


Nous ne sommes pas satisfaits pour autant, voyant dans cette annonce une manoeuvre tendant à faire retomber la mobilisation sans rien toucher aux principes qui guident le texte et qui sont inacceptables.


La CGT a qualifié l’avant-projet de loi comme étant « tout bénef pour le MEDEF. » Il s’agit d’une attaque coordonnée visant à dynamiter les fondations de la législation du travail.
Nous ne laisserons pas mettre le couvre-feu sur les aspirations des salariés, des jeunes, des retraités à vivre et travailler dignement. Pour la CGT34 cet épisode marque une grave dérive de ce gouvernement qui s’ajoute au maintien de l’état d’urgence, à la déchéance de la nationalité et à l’ensemble des mesures qui maintiennent les politiques de rigueur et d’austérité. Il y a un glissement autoritaire qui s’attaque à tous les secteurs de la société.


La CGT34 vient d’appeler ses syndicats à la mobilisation générale tout au long du mois de mars avec la perspective une journée de grève massive le 31 mars. Dans les jours qui viennent un appel intersyndical départemental verra le jour.
Plus que jamais nous continuons de porter l’exigence de meilleures garanties collectives, de la réduction du temps de travail et l’augmentation des salaires.
Puisqu’ils reculent, nous on continue !


Le report de la présentation de l’avant-projet de loi El Khomri ne change rien à la détermination de la CGT.
La CGT rejointe prochainement par d’autres appelle à faire converger les luttes mercredi 09 mars à 11h00 devant la gare de montpellier avec les cheminots en grève puis à rejoindre en manifestation la place de martyrs de la résistance pour un rassemblement auquel nous rendrons compte de l’audience qui aura lieu en Préfecture.
A Béziers une convergence avec les cheminots et un rassemblement auront lieu.
Montpellier, le 29 février2016

UD CGT 34

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog