Aprés le 31 Mars, on continue !

  • UD CGT Hérault
Aprés le 31 Mars, on continue !

Encore plus forte que les 9, 17 et 24 mars, la journée de mobilisation du 31 contre la casse du Code du Travail a été un véritable succès.

1,2 millions de jeunes, de salariés, de privés d’emplois et de retraités ont manifesté dans 250 villes. Plusieurs milliers d’arrêts de travail ont été recensés.

Partout la même exigence :

LE RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI

Pour autant, le Gouvernement HOLLANDE-VALLS n’entend nullement écouter la rue et reti-rer son projet antisocial.

Flexibilité, compétitivité, précarité, licenciements, augmentation du temps de travail, remise en cause des 35h et des conventions collectives, dates de congés reportées au dernier moment, indemnités prud’homales abaissées…

Voilà ce que ce Gouvernement veut nous imposer !

Eh bien c’est NON ! La jeunesse crie partout « on vaut mieux que ça ! » Avec elle et les salariés, la CGT est s’investit pour construire ce « mieux » !

Jusqu’au retrait, pas question de relâcher la pression, même pendant les vacances de prin-temps. L’entêtement du gouvernement HOLLANDE/VALLS ne parviendra pas à enta-mer notre détermination !

Partout dans nos professions, dans l’unité syndi-cale, organisons des assemblées générales pour débattre avec les salariés de la nocivité avérée de ce projet de loi. Il nous faut intensifier la mobilisation et préparer la poursuite du mouvement jusqu’à la grève reconductible si nécessaire pour bloquer l’économie jusqu’au retrait !

On ne lâche rien, on continue, déterminés à gagner. Les organisations syndicales et de jeunesses CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, FIDL, UNL appellent à amplifier les actions, les grèves et manifestations le mardi 5 avril, puis le samedi 9 avril et après, jusqu’au retrait de ce projet de loi, pour l’obtention de nouveaux droits sociaux.

Dans l'hérault:

le 5 avril: Manifestation à Béziers 11h30

Manifestation à déterminer à Montpellier dans l'attente de la décision de l'AG des étudiants.

Le 9 avril : Manifestation à 10h30 Programmées à Béziers, Bédarieux et Montpellier (place de zeus)

Des informations complémentaires sur ces deux journées sont à venir.

Demain, soyons encore plus nombreux à nous opposer au projet de loi travail, à exiger son retrait !


Ni amendable, ni négociable, la seule issue : le RETRAIT !
Amplifions l’action !
UD CGT 34

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog