Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Union Départementale CGT de l'Hérault

Blog d'information de la CGT, toutes les informations sur les luttes et le syndicalisme dans l'Hérault

COMMUNIQUE DE PRESSE du  Comité régional CGT Occitanie

COMMUNIQUE DE PRESSE du  Comité régional CGT Occitanie

 L’urgence, la santé des salariés et de la population !

Depuis vendredi 30 octobre le gouvernement a décidé le confinement des français. Contrairement au mois de mars dernier, c’est un confinement partiel qui permet aux entreprises de continuer leurs activités (même non essentielles) et oblige les salariés à se rendre à leur travail. 

Le Président de la république et son gouvernement expliquent avoir tiré les leçons du 1er confinement. Il résultait pourtant de leur incapacité à gérer efficacement la crise sanitaire et de l’état dégradé de notre système de santé qui souffre de restrictions depuis des années malgré les luttes nombreuses des personnels. Les politiques capitalistes d’affaiblissement du service public et plus précisément celui du secteur santé, révèle aujourd’hui les carences que nous dénonçons depuis longtemps.

Le 1er confinement total excepté les activités essentielles, avait permis in fine, le ralentissement de l’épidémie. Celle-ci flambe à nouveau car depuis aucune véritable mesure n’a été prise, l’Hôpital public a encore moins de moyens qu’au printemps dernier, des lits ont été fermés malgré les annonces ! le médico-social et le secteur de la santé n’ont pas plus de moyens alloués.

Les milliards d’euros débloqués, sont destinés majoritairement aux grands groupes, sans aucune contrepartie ni aucun contrôle alors que leurs actionnaires continuent à encaisser les profits pendant que les salariés perdent leur travail, leur salaire et risquent leur santé ! 

Il en découle une situation sanitaire alarmante, dans le pays comme en Occitanie. Les chiffres dépassent ceux de mars dernier, le coronavirus circule activement, le nombre de cas de COVID augmente de manière exponentielle, les services de réanimation sont quasiment saturés.

Tous les indicateurs officiels, sans exception, confirment les chiffres de la Cgt et pointent le risque d’une situation hors de contrôle dans les jours et les semaines à venir. Dans toutes les régions, les établissements hospitaliers arrivent à saturation. 

Ne nombreux clusters apparaissent dans les maisons de retraites. Nos ainés, qui majoritairement ne seront pas hospitalisé par manque de place dans les hôpitaux, vont à nouveaux payer un lourd tribut aux incompétences de ce gouvernement. Et que dire des conséquences sur les personnels qui vont devoir les laisser partir sans moyens et soins appropriés …

Il est donc tout simplement scandaleux d’entendre du Président de la République que la situation sanitaire est plus grave aujourd’hui qu’au printemps et, en même temps, prévoir une protection plus faible des salariés et des citoyens dans leur ensemble.

La CGT ne sera pas complice de ces politiques meurtrières qui sacrifient en premier lieux les travailleurs et leurs familles, les responsables devront rendre des comptes. Pour eux, c’est l’économie, la finance, d’abord ! Quoi qu’il en coûte en vies humaines ! Le capitalisme est à la manœuvre !

La situation sanitaire est grave et elle va encore se dégrader, c’est certain. Pour la CGT, la sécurité et la santé des salariés est une priorité. Si on veut endiguer cette pandémie le plus rapidement possible cela passe par le confinement, pour toutes les activités non essentielles à la vie quotidienne, et l’anticipation des conditions du dé-confinement qui en suivra. A ne pas prendre de telles mesures c’est prendre la responsabilité de devoir régulièrement re-confiner la population tout en ayant à déplorer des pics de flambée de la pandémie avec la saturation des hôpitaux et de nombreuses victimes.

Tous les moyens nécessaires, tant en personnels qu’en locaux et matériels doivent être mis en œuvre pour soigner les malades et les protéger de la contagion. Nous demandons d’urgence un plan massif d’embauche de personnels.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Les travailleurs vivent dans l'angoisse sanitaire, sociale, économique et écologique. Le grand capital continue la destruction des richesses publiques telle que la protection sociale. La CGT exige la contribution du grand capital à l'effort collectif. La Sécurité sociale ne doit pas être ponctionnée à nouveau !!!

La CGT exige qu’un dispositif soit mis en place immédiatement pour permettre aux salariés de subvenir à leurs besoins avec le maintien intégral des rémunérations (salaires et primes) pour tous les salariés liés par un contrat de travail. Les salariés privés d’emploi, les étudiants et les apprentis doivent percevoir un salaire socialisé. Pas un salaire, pas une retraite, pas une prestation sociale ne doit-être en dessous du SMIC à temps plein, quel que soit la durée du travail effectué.

La CGT exige la fin des licenciements, APC, PSE ou encore ruptures conventionnelles. Pour la suite, il sera urgent d’organiser différemment le travail et réduire la durée du temps de travail à 32 heures par semaine.

La CGT exige la réquisition de centre d’hébergement (centre de vacances par exemple) pour protéger les Sans domicile fixe.

TOUT DOIT ETRE FAIT POUR PROTEGER L’ENSEMBLE DES CITOYENS CONTRE CE VIRUS ET TOUT DOIT ETRE MIS EN PLACE POUR ENRAYER CETTE PANDEMIE !

 

Toulouse, le 7 novembre 2020

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

UD CGT Hérault

Toute l'info de la CGT Hérault
Voir le profil de UD CGT Hérault sur le portail Overblog