Appel de la CGT : l'heure est à l'action !

  • CGT Hérault
  • lacgt34

En cette rentrée, si la plupart des salariés, des retraités, des privés d’emploi voient leur situation dégradée, en revanche les affaires vont bien pour les actionnaires des grandes entreprises. Les défis sur tous les grands enjeux sociaux s’aiguisent pour le monde du travail. La CGT entend continuer à faire des salaires une des revendications majeures en cette rentrée. Nous proposons sans attendre que dans chaque entreprise le cahier revendicatif salarial soit mis à jour et fasse l’objet de débats entre les salariés ainsi que de décisions de mobilisation pour faire entendre la voix du progrès social. Malgré la gravité de la situation économique, le Gouvernement refuse d’engager une politique de relance économique. 

Il est inadmissible qu’il s’entête à ne pas reconnaître la part de responsabilité de ses réformes dans la dégradation de la situation économique et sociale. Or, les difficultés résident surtout dans la faiblesse du pouvoir d’achat des salariés, retraités, privés d’emploi, résultant des bas salaires, pensions et minimas sociaux, de la précarité et la hausse de la part des dépenses incompressibles dans le budget des ménages. 

C’est à partir de ces préoccupations très fortes que la CGT entend de la manière unitaire la plus large, dynamiser la mobilisation des salariés. Elle invite l’ensemble de ses organisations à s’inscrire :
- Dans une démarche offensive au plus près des préoccupations des salariés (salaires, emploi, temps de travail, santé et protection sociale, service public, retraite, pénibilité du travail...) ;
- Dans la réussite des meetings de rentrée programmés dans les départements et régions et des initiatives professionnelles d’action en perspective ;
- Dans la construction d’une journée interprofessionnelle d’action unitaire le 7 octobre prochain, avec des initiatives fortes dans les départements, les professions.

L’ensemble des unions départementales et fédérations de la CGT réunies ce jour à Montreuil, se prononcent pour que cette journée permette de porter les revendications des salariés dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour le Travail décent. Dans ce but la CGT entreprend les contacts nécessaires avec les organisations syndicales pour faire de cette date un grand rendez-vous unitaire. Les salariés de notre pays doivent se faire entendre à partir de leurs exigences de progrès social et de solidarité. 

La meilleure façon de faire reculer le pessimisme organisé par le pouvoir et le MEDEF est d’agir pour redonner confiance et espoir.

Montreuil, le 28 août 2008

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog