METALLURGIE : Inquiétante vente d'AREVA T&D

  • CGT Hérault
  • lacgt34

Le conseil de Surveillance d'AREVA se réunit mardi 30 juin à un moment critique de la vie du groupe. On en attend des annonces décisives sur la stratégie de l'Etat pour donner au leader mondial du nucléaire les moyens nécessaires à la poursuite de son développement. La vente du secteur T&D fait partie des solutions envisagées au plus haut niveau de l'Etat. Si cette cession se concrétisait, cela pourrait être dramatique pour les salariés de T&D, mais aussi extrêmement inquiétant pour le groupe AREVA et les salariés des autres secteurs.

Le Comité de Groupe Européen d'AREVA et l'ensemble des syndicats français et européens se prononcent contre le démantèlement du groupe, contre la vente de T&D et surtout contre un éventuel projet de scission de ce dernier. Ils demandent à l'Etat de jouer pleinement son rôle d'actionnaire majoritaire responsable. D'autres solutions sont possibles pour augmenter le capital et les moyens financiers du groupe AREVA, qui doit rester sous contrôle de l'Etat français.  

Ce mardi 30 juin, le Comité de Groupe Européen réunit une délégation européenne de 200 à 250 salariés au Ministère du Travail, avec comme but de faire connaitre les craintes des salariés, notamment sur l'emploi. 

Pour relayer cette action, les syndicats appellent tous les salariés d'AREVA Montpellier, Fabrègues et Lattes à une manifestation à 14H devant la Préfecture afin de rencontrer les pouvoirs publics locaux.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog