Communiqué de l'USTM CGT 34

  • UDCGT34
  • lacgt34

Communiqué

Arrêt de travail chez COMECA Systèmes

 

 

 

 

 

Aujourd’hui 15 février à 8 heures, le personnel de l’unité de production de COMECA Systèmes à Saint Mathieu de Tréviers, réuni par l’intersyndicale CGT, CFDT , FO et CGC, s’est prononcé massivement pour un débrayage de deux heures en réponse à la rupture des négociations sur les salaires du fait de l’employeur.

 

 

 

D’autres unités de production de COMECA Systèmes, notamment Marseille, Paris, Arras, Lyon et Angers, ont pris en même temps la même décision d’arrêt de travail en coordination avec l’intersyndicale.

 

 

 

L’entreprise COMECA Systèmes compte plus de 350 salariés dans près de 25 unités de production sur l’ensemble du territoire national. Malgré l’isolement de chacun des centres, et les difficultés de l’action syndicale dans une telle entreprise, c’est l’ensemble du personnel qui exprime par les arrêts de travail son mécontentement face à la politique patronale.

 

 

 

En effet, l’employeur ne proposait aux syndicats que 1 % d’augmentation générale (avec un plancher de 15 euros par mois), en guise de rattrapage. C’est très insuffisant pour rattraper la hausse des prix de 2006 et le retard des années précédentes, et pour tenir compte des gains de productivité de l’entreprise.

 

 

 

Après cet avertissement donné par les salariés de COMECA Systèmes à leur patron, la balle est dans le camp de la direction. Le personnel et l’intersyndicale attendent la reprise des négociations sur des bases sérieuses dès la semaine prochaine. Si l’employeur refuse de revenir à la table de négociations, l’intersyndicale réunira les salariés par centre pour de nouvelles actions.

 

 

 

 

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog