Adresse du Secrétaire général concernant le dossier des précaires.

  • UDCGT34
  • lacgt34

 Cher(e) camarade,

 

 Lors de notre dernier congrès de l’ UD nous nous étions donné comme priorité de mener la bataille pour l’emploi sur notre département.

 

Pour cela nous avons mis en place un collectif Droit Liberté Action Juridique, qui devrait fournir aux syndicats dans les prochains mois tout un panel d’informations concernant les différents contrats de travail, notamment tous les contrats précaires et les mécanismes qui conduisent à l’exclusion. Ces nouveaux outils devraient permettre aux syndicats de mieux appréhender ces questions afin être plus armés pour combattre cette déstructuration du contrat CDI qui je le rappelle reste la référence en France mais qui se voit tous les jours de plus en plus attaqué.

 

Bien évidemment la solution de facilité serait aujourd’hui d’afficher simplement notre volonté de défendre le plein emploi comme une grande idée et fermer les yeux sur la réalité du monde d’aujourd’hui ce qui conduirait inévitablement à laisser des millions de salariés de coté, ce qui serait contraire à la démarche syndicale quotidienne .Notre action plus compliquée est de trouver les solutions pour organiser tous ces salariés touchés de plein fouet par la précarité.

Cela passe par une bonne connaissance du salariat, de nos forces organisées, des données économiques, des leviers que nous sommes à même d’actionner, du réseau que nous sommes en capacité de développer tant à l’intérieur de l’organisation qu’à l’extérieur.

Ce qui ne fait plus de doute aujourd’hui c’est que nous avons besoin de renforcer notre organisation. Pour cela nous avons besoin de bâtir des plans de travail, de nous donner des buts à atteindre, de mesurer ce qui marche et ce pourquoi nous avons des difficultés. Ceci afin d’affiner notre démarche toujours en lien avec les attentes des salariés.

 

Des élections professionnelles vont avoir lieu chez Man Power dans les tous prochains jours.

Nous savons que cette entreprise d’intérim intervient dans de nombreuses entreprises qui sous-traitent de plus en plus de travaux et où la cgt est présente. Cette sous-traitance induit très souvent une pression énorme sur les salariés sur leurs conditions de travail et sur l’ensemble de nos salaires.

Dés lors, ces élections revêtent un enjeu capital dans le travail que nous sommes ensemble en train de mettre en place. Pourtant ce n’est pas une mince affaire.

 

 Dans l’ensemble de la région se sont seulement 3 syndiqués connus.

La liste DP permet 16 sièges titulaires et suppléants.

 Au vu de l’éparpillement des salariés, il est presque impossible d’atteindre le quorum au premier tour du mois d’avril mais cela nous laisse un peu de temps avant le deuxième tour du mois de Juin, pour compléter notre liste et remporter ces élections.

 

Le travail que nous avons à faire :

 

- Interpeller et informer les salariés qui interviennent dans nos entreprises.

 

- Regarder ensemble quelle aide nous pourrons leur amener afin de tisser des liens, leur faire partager la nécessité de se syndiquer, de se regrouper, de revendiquer.

 

-  Les diriger vers le syndicat, les unions locales les permanences juridiques s’il y a lieu.

Du matériel est à votre disposition à l’UD pour afficher et pour tracter.

 

- Le dispositif sera complété par un travail en profondeur avec les camarades de l’USC construction, des distributions de tracts devant les agences MAN POWER de Montpellier et Béziers le Vendredi 30 mars de 15 heures à 17 heures. Ce jour et ce créneau horaire sont choisis car de nombreux intérimaires viennent chercher leur paie hebdomadaire.

 

- Deux réunions d’information à l’adresse des intérimaires seront organisées à la Maison des Syndicats à Montpellier le 3 avril à 17 heures 3O et à la Bourse du Travail à Béziers le 6 avril à 17 heures 30. Nous compléterons le dispositif par une campagne de communiqués de presse.

 

Voilà, Camarades de quoi compléter nos heures de loisirs au cas où nous n’aurions pas assez de travail.

Ce dossier nous le gagnerons tous ensemble aux cotés de ceux qui sont aujourd’hui très isolés. Au moment où s’engagent des débats sur les structures, sur les UL, je reste persuadé que le vrai débat, nous devons le placer dans notre capacité à travailler ensemble.

Dans un dossier comme celui-ci où des travailleurs souffrent tous les jours, l’heure n’est pas à la division mais bien au rassemblement.

Dans la capitale régionale, nous aurons besoin de toutes les structures dans leurs champs respectifs .C’est comme cela que je conçois l’organisation dans le respect des différents congrès et statuts de la CGT. Si nous le souhaitons tous et que nous défendons les mêmes convictions, nous pourrons réussir. Nos structures ne sont pas un frein et ne sont pas mortes.  Il suffit simplement de les faire fonctionner.

 

Ce dossier sur la précarité, au risque de me répéter nous le gagnerons tous ensemble ou c’est tous les salariés qui perdront.

 

 

Fraternellement

 

Christian VENTURA

Secrétaire général

CGT Manpower, le site : http://www.manpower.cgt.fr/

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog