Métaux : rassemblement !

  • UDCGT34
  • lacgt34

Le 2 avril, rassemblement CGT pour les libertés syndicales
devant l'entrée principale d'Entegris (le Millénaire)

 

Le 2 avril 2007, de 13 heures 15 à 13 heures 45, le syndicat CGT Métaux Montpellier, appelle tous ses militants à un rassemblement devant l’entrée principale de la société Entegris Cleaning Process (ECP), 395 rue Louis Lépine à Montpellier (Le Millénaire). Notre syndicat entend ainsi protester de la manière la plus énergique contre les atteintes très graves aux libertés syndicales dont se rend coupable la direction de l’entreprise.

En effet, depuis la création d’une section syndicale CGT (il y a seulement 5 semaines), le directeur général et son responsable de production agressent verbalement la déléguée syndicale CGT, menacent les ouvrières soupçonnées d’appartenir à la CGT, mènent une campagne calomnieuse contre la CGT qui « ose » demander le respect de la réglementation du travail, notamment en matière d’horaires de travail et de paiement des majorations d’heures supplémentaires.

Mais la société Entegris n’est pas la seule touchée par les discriminations contre les militants CGT et par les atteintes aux libertés syndicales :

-       Chez Armeca (Fabrègues), en février, le DS CGT est mis à pied pour fait de grève ;

-       Chez Villeminot (Jacou), en février, la DS CGT reçoit un avertissement pour avoir averti le CHSCT d’incidents potentiellement dangereux (chûtes d’objets), sur des voies de passage ;

-       Chez Vanaud (Montpellier), le gérant et son directeur mènent la politique de la terre brulée contre les salariés ayant fait grève en septembre 2006 : déjà deux licenciés pour faute professionnelle non avérée, harcèlement et mises à pieds contre les autres, tentative de licenciement du délégué syndical CGT, etc. ;

-       Chez ISA Productions (Mauguio), l’ensemble du personnel licencié suite à la disparition de la société, le tout sans aucun respect des règles d’information et de consultation des DP (près de 20 emplois supprimés sur moins d’un an).

Au cours du rassemblement, le syndicat CGT Métaux Montpellier exposera les faits, donnera la parole aux travailleurs, et remettra à la presse le « Livre Noir des atteintes aux libertés syndicales » dans la métallurgie du bassin d’emploi de Montpellier.

Le syndicat CGT Métaux Montpellier a reçu le soutien des organisations CGT (comité régional, Union Départementale et Union Locale de Montpellier), qui s’associent à la défense des libertés syndicales dans les entreprises, chèrement acquises, toujours fragiles, et sans lesquelles il n’y a pas de progrès social.

 


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog