SALAIRES : la lutte paie, dans l'Hérault comme ailleurs !

  • UDCGT34
  • lacgt34

La direction SFD (Société Française de Distillerie) est restée sourde face aux revendications de la CGT malgré les demandes répétées de ces derniers mois.

Le lundi 26 novembre 2007, dès 4 heures du matin, les salariés CGT des distilleries d'Olonzac et de Lezignan Corbières bloquaient les deux distilleries avec, comme revendications, 250 € d'augmentation pour les bas salaires, et pour harmoniser ceux-ci au niveau des deux sites, 5% d'augmentation pour tous, la suppression de 6 à 8 samedis après la campagne des Marcs, ainsi que des avenants pour encadrer une clause de mobilité suite à la fusion entre Olonzac et Lezignan Corbières.

 Le mardi 27 novembre après-midi, sur le site de la distillerie de Lespignan (34) filiale du groupe SFD, les salariés non organisés syndicalement, décidaient de lancer la grève et bloquaient le site pour des augmentations de salaire.

 Le mercredi 28 novembre après-midi, alors que la direction refusait d'entamer des négociations avec les élus CGT, dont ceux de Vallon Pont d'Arc siège social de S.F.D, la grève était lancée à Vallon pour des augmentations de salaire.

 Ce sont alors 95% des salariés de la production qui sont en grève. Les négociations ont débuté vendredi après-midi pour se terminer lundi en fin d'après-midi sur un site, un accord est signé.

POUR LES SITES

D'OLONZAC - VALLON PONT D'ARC - LEZIGNAN CORBIERES

 

250 € brut d'augmentation sur 3 ans pour les salariés de  – 1 900 € brut  (salaire brut + ind. gelée 35 heures + ancienneté   + différentes primes).

2,5% d'augmentation de salaire pour tous.

Suppression des postes de nuit, pour les samedis des mois de novembre et décembre.

Suppression du dernier samedi de décembre.

 Prime supplémentaire de 8,44 pour les samedis travaillés en novembre et décembre (postes du matin et d'après-midi).

Prime supplémentaire de 8,44 pour les postes de nuit.

Prime de panier de 8,44 pour les salariés d'entretien, travail les samedis.

        Nouveaux contrats de travail pour les salariés de la distillerie Lezignan         Corbières.

Prime exceptionnelle de 120 € brut, pour l'ensemble des salariés.

Participation pour ½ de l'entreprise, augmentation annuelle de la CFS (Complémentaire Frais de Soins).

 

POUR LES SALARIES DE LESPIGNAN

 

450 € de prime.

2,5% d'augmentation de salaire.

Octroi d'une prime d'ancienneté de 12% sur 3 ans (4% par an), non prévue dans leur Convention Collective.

Ouverture de négociations salariales courant janvier.

Ces acquis sont le fruit de la lutte des salariés des trois sites. C'est une partie des richesses que nous créons.

 L'organisation de la lutte, la détermination des salariés, le niveau des revendications élaborées, malgré les difficultés de communication, nous a permis d'avancer pour augmenter notre pouvoir d'achat.

 Salaires, et travailler moins pour de meilleures conditions de travail, sont nos revendications, totalement à l'inverse des annonces de Sarkozy et des "mesures" annoncées, à grand coups d'effets de manche.

LA CGT APPELLE L'ENSEMBLE DES SALARIES A RENFORCER LES SYNDICATS

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog