Retraites : le passage en force vers un allongement sans fin !

  • UDCGT34
  • lacgt34

Le gouvernement a transmis ces derniers jours les projets de décrets de réforme des régimes spéciaux aux entreprises concernées et aux caisses de retraites, avant leur publication courant janvier.

Au 1er décembre 2012, la durée de cotisation des salariés placés sous ces régimes spéciaux sera portée de 37,5 ans à 40 ans. Fait nouveau, les textes précisent qu'après 2012, la durée est augmentée d'un trimestre au 1er juillet de chaque année jusqu'à atteindre la durée maximale fixée par la réforme de 2003.

En 2016, elle devrait donc être de 41 ans, comme pour le secteur privé et la fonction publique.

    C'est pourtant aller vite en besogne que d'affirmer que la durée de cotisation des salariés des régimes spéciaux passera à 41 ans en 2016. "La réforme aligne effectivement la durée de cotisation sur celle de la Fonction publique, mais rien ne dit encore que cette durée passera à 41 ans", a relevé la CGT. En effet, a souhaité Didier Le Reste, "les assurés sociaux de la Fonction publique et des régimes spéciaux se mobiliseront en 2008 contre l'allongement sans fin de la durée de cotisation".

"J'entends bien que la CGT puisse mobiliser l'ensemble des assurés sociaux, qu'ils soient du régime général, du régime de la fonction publique et des régimes spéciaux pour s'opposer à l'allongement sans fin des durées de cotisation qui n'est pas le bon levier à actionner pour assurer la pérennité du système par répartition et garantir le pouvoir d'achat pour les retraités", a-t-il dit sur France Info.

"Le dossier des régimes spéciaux n'est pas clos", ont répliqué les fédérations CGT des cheminots, mines, énergie et des transports, qui ont renouvelé leur appel à une manifestation nationale unitaire le 22 janvier.

Il sera désormais accessible en ligne de façon permanente en cliquant dans l'en-tête du blog sur l'illustration "retraites"
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog