Tract intersyndical Hérault Fonction publique

  • UDCGT34
  • lacgt34

CGT - CFDT - FO - CFTC - FSU - UNSA - Solidaires

Le 24 janvier pour se faire entendre enfin!

Dans l'Hérault comme partout ailleurs dans notre pays, la  fonction publique s’est  fortement mobilisée le 20 novembre  pour le rattrapage du pouvoir d’achat, l’ouverture de négociations salariales, la défense du statut et l’exigence d’un service public de qualité et de proximité, contraignant ainsi le gouvernement à ouvrir des négociations salariales le 17 décembre dernier.

Dans un contexte général de mobilisation de l'ensemble des salariés, des retraités... pour leurs revenus et leur pouvoir d'achat le ministre des comptes publics a  de nouveau négligé les intérêts des fonctionnaires. Il a cherché à les diviser pour n’avoir pas à satisfaire leurs revendications unitaires. Il nie le principe même de déroulement de carrière, il refuse d'assurer un réel maintien du pouvoir d'achat de tous les agents:

  • - En proposant un dispositif de « garantie individuelle du maintien du pouvoir d’achat » pour  17% des agents qui auraient perdu de l’argent sur la période 2001-2005,
  • - en faisant entrer dans le maintien du pouvoir d’achat des mesures individuelles de promotion (glissement vieillesse technicité),

 

Cette volonté d'ignorer les revendications des agents et donc de s’en tenir à de pseudo-négociations de façade, accompagne la mise en œuvre de la « réforme » des politiques publiques : non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, menaces sur les services publics de proximité, externalisation et privatisation pesant sur un certain nombre de missions, dynamitage du statut général pour parvenir à une gestion individualisée de tous les agents publics.

 

Les organisations syndicales rejettent l’ensemble de ces orientations et décisions unilatérales.

 

Elles ont refusé de participer aux grands-messes prévues fin 2007 sur la rénovation du dialogue social ou la mobilité professionnelle...

ET elles appellent l'ensemble des agents de la fonction publique à l’action le 24 janvier 2008 par la grève et les manifestations pour exiger :

·        l’ouverture de réelles négociations sur la valeur du point d’indice et la refonte globale des grilles indiciaires permettant d'assurer la revalorisation du pouvoir d'achat,

·        la défense et le développement du service public, qui passent inévitablement par la garantie des moyens nécessaires pour assumer son fonctionnement  ( maintien de ses missions, des emplois correspondants  et  du statut de la fonction publique.)

 

NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS :

ALORS,  TOUS EN GREVE LE 24 JANVIER !

Rendez-vous à 14H30 à Montpellier (Peyrou)

pour Manifester ensemble !  Le tract  à télécharger ici

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog