A l’école des pauvres, les vacataires sont des marchandises !

  • CGT Hérault
  • lacgt34

Intersyndicale héraultaise du Ministère de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Pêche 

SYAC CGT - SNETAP FSU
Au nom des representants du personnel élu au conseil de perfectionnement du CFA 34
   

--------------------------------------------  

pouce_vers_le_bas.jpgDans son message aux personnels du premier juillet 2010 le Ministre  de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche déclarait :

J’ai souhaité que notre administration continue à être un modèle dans son fonctionnement quotidien au service des agriculteurs, des pêcheurs, des consommateurs.

L'objectif gouvernemental que nous combattons de toute notre conviction est clairement affiché : substituer aux emplois statutaires des emplois flexibles, de plus en plus précaires et mal rémunérés, et organiser la casse du statut général des fonctionnaires.

Le modèle de fonctionnement qui guide le directeur de l’EPL Montpellier Orb Hérault nous questionne.

En effet, nous apprenons début juillet la décision de l'établissement de ne pas payer les salaires des personnels du CFA de l'Hérault, rémunérés sur vacations ou « au trimestre sous forme de facturation », pour un service fait sans les avoir prévenus au préalable de cette décision, sachant que ce personnel a été sommé de donner l’ensemble de ses heures réalisé en  juin.
 
Les sommes dues correspondent à 1 mois de salaire et certains n’ont pas d’autres sources de revenus.

Nous  nous demandons révoltés a quel type de comportement celui ci pourrait être comparé. carton_rouge.jpg

Celui de certains tenanciers de paillotes qui embauchent des saisonniers pour la période estivales et qui sciemment, ne respectent ni le code du travail, ni les salariés, ni la collectivité, ni les syndicats ?

L’observation des faits qui ont conduit à la décision de ne pas payer le service effectué par 5 vacataires et 2 intervenants laisse planer un doute sur le qualificatif à employer.

Ces exemples sont à l’mage de la stratégie managériale du pilotage du service public qui sévit dans notre EPL.

En effet s’il existe dans nos EPL des instances démocratiques, un conseil de perfectionnement pour le CFA et un conseil d’administration pour l’ensemble des sites de l’EPL Montpellier Orb Hérault, ces instances sont devenues des chambres d’enregistrements où les représentants des personnels sont parfois sommés d’abréger leurs interventions et d’éviter de poser des questions qui gênent.
 
Lors des ces deux conseils tenus en juin des mesures d’austérité ont été annoncées (réduction des frais de fonctionnement et réajustement de la masse salariale a un niveau compatible avec le bon fonctionnement du CFA départemental) mais jamais la situation  des vacataires et des personnels n’a été évoquée.

Un document a été transmis le 8  juin 2010  (3 jours avant le conseil de perfectionnement !)
Celui ci précise : En associant le personnel, il est urgent de conduire un réel travail analytique permettant de définir les stratégies et prendre les bonnes décisions quant au fonctionnement du centre. Cependant, dans l’attente de ce travail, je mets en place un contingentement mensuel des dépenses en vue d’éviter de nouveaux déficits.

Ce contingentement conduira en toute illégalité à traiter les vacataires comme de vulgaires marchandises.

Le 16 juillet, les 4 représentants du personnel (SNETAP FSU et SYAC CGT) accompagnés de 2 vacataires concernés ont été reçus par le Directeur Régional de l’agriculture et de la Forêt et la chef du Service Régional de la Formation et du Développement.
Nous supposons que devant le caractère illégal, scandaleux et inhumain de la décision du proviseur nos responsables prirent dans l’heure  la décision de faire respecter la loi c’est a dire d’ordonner le paiement.

code_du_travail.jpgLe 17 juillet les personnels du CFA reçoivent dans leur boite a lettre un courrier daté du 12 juillet signé du directeur adjoint de l’EPLFPA chargé de la formation continue et de l’apprentissage, le proviseur étant lui en vacances.
Ce courrier invite le personnel a une réunion de concertation le 24 août  alors que nous sommes en congés.

Celui ci précise que la réunion a pour objet d’aborder en toute transparence les difficultés du centre et dégager dans un esprit constructif un nouveau fonctionnement pour tous.

Un fonctionnement qui respecterait : le code du travail, les salariés, la collectivité, et les syndicats serait sans doute un bon départ !
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog