A quoi joue la direction de l'opéra et orchestre national de Montpellier ?

  • CGT Hérault

La Fédération Cgt du Spectacle s'indigne des méthodes d'intimidation utilisées contre le personnel de l'opéra et orchestre national de Montpellier Languedoc Roussillon et en particulier contre les militants syndicaux.

Dans le cadre du combat relatif à la gouvernance de Monsieur Scarpitta, les salariés distribuent avant les représentations de Lakmé des tracts au public expliquant leur lutte.

Dimanche dernier 28 Octobre, la direction a « envoyé » un huissier de justice pour relever l'identité et l'appartenance syndicale de ces membres du personnel, avec interrogations et prises de photos.

La Fédération Cgt du Spectacle se pose des questions sur la cadre juridique de cette démarche de la direction, ainsi que sur les méthodes employées par l'huissier.

Ce nouvel épisode s'inscrit dans une volonté délibérée d'intimidation des personnels qui souffrent et qui en réfèrent aux prud'hommes dans les jours qui viennent.

La Fédération Cgt du Spectacle et ses syndicats apportent leur soutien total aux salariés de l'entreprise en lutte et ne laisseront pas perdurer une situation ou les personnels, dans un climat délétère, sont soumis à des pressions inacceptables, et feront en sorte que le droit et notamment les droits des salariés, soient respectés.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog