CLINIQUES PRIVEES : Agenda des luttes

  • CGT Hérault
  • lacgt34

  CLINIQUES DE MONTPELLIER :  18ème JOUR DE GREVE  

  UN PROTOCOLE DE FIN DE CONFLIT SIGNE

   

QUATRE CLINIQUES ENCORE EN GREVE ! 

 

   

Un protocole de fin de conflit a été signé jeudi 10 juin entre le PDG du groupe Oc Santé et les six cliniques du groupe en grève depuis le 25 mai 2010.

   

Ce protocole précise que :

1 - La valeur du point d'indice est augmentée de 2,1% à compter du 1er Juillet 2010 Elle sera augmentée de la moitié de l'éventuelle revalorisation du point d'indice de la Convention Collective nationale de l'Hospitalisation Privée qui pourrait intervenir au titre de 2010

2 - La valeur du point d'indice sera augmentée de 0,5% à compter du 1er Janvier 2011 Les revalorisations éventuelles du point d'indice de la convention collective Nationale de l'hospitalisation privée, qui pourraient intervenir en 2011 seront sans incidence sur les salaires revalorisés comme ci-dessus

 

3 - Les salariés dont le coefficient est inférieur à 197 bénéficieront d'une augmentation de salaire équivalente

 

4 - L'entreprise prendra en charge les salaires correspondant à trois jours de grève pour les salariés travaillant entre 10 et 12 heures et quatre jours pour les salariés dont le temps de travail est inférieur à 10 heures. les salariés pourront affecter trois jours de congés ou de récupération d'heures ou de jours fériés sur la période de grève. Le reste des retenues de salaire pourra être échelonné sur six mois à compter du 1er juillet 2010 à la demande du salarié.

 

Cet accord a servi de base de négociation, dès le lendemain de sa signature, dans les groupes Clinipôle (Le Parc) et Médipartenaire (St Jean), sans parvenir à un accord, Générale de Santé (Rech) ayant fait, pour sa part, sa dernière offre à 1.9% de la valeur du point. 

 

Les salariés des cliniques St Jean, Rech et Le Parc ont reconduit la grève jusqu’au mardi 15 juin. Une médiation de la Direction Départementale du Travail et de l’Emploi a été demandée par la Préfet pour lundi 14 juin 2010. 

 

En ce qui concerne la clinique de la Lironde (Groupe Clinéa-Orpéa), aucune négociation n’a été ouverte, les salariés ont décidé de reprendre le travail vendredi 11 juin en interpellant à nouveau le Préfet et le facilitateur (Pr Pujol), sur l’absence totale de dialogue et l’urgence d’une ouverture de négociation.  

 La CGT a demandé au Président de la FHP (fédération de l’Hospitalisation Privée) de réunir très rapidement la Commission paritaire Nationale pour décider une augmentation salariale pour tous les salarié-es de ses établissements. Une propositIon  a été faite pour mercredi. Le patronat doit faire des propositions honorables.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog