Communiqué : que sont devenus les oubliés de Montpellier ?

  • CGT Hérault
  • lacgt34

P1020525Les Oubliés de Montpellier poursuivent leur combat pour reclasser dignement les agents impactés par les restructurations des sites de défense de Montpellier.

Les parlementaires locaux ont été interpellés. Certains ont appuyé la demande de moratoire auprès du gouvernement.

 

Mais sur le site de Montpellier cette réforme se solde par tentative de suicide, divorce, actions en justice, dépressions... et précarité.

 

La logique libérale imposée par la réforme de l’Etat heurte de plein fouet ces salariés et fera des dégâts sur les autres sites de défense qui seront restructurés jusqu’en 2014.

 

Or les salariés des sites de défense n’ont pour certains même pas reçu les trois propositions réglementaires, ils ont pour beaucoup déjà connu la mobilité et les incitations à la mutation se font sans véritable aide d’accompagnement (logement, transport, conjoint, scolarité des enfants…).

 

Les salariés sont abandonnés à leur sort. Ils doivent se reclasser seuls et se heurtent à des aberrations dans leur propre statut qui empêchent la mobilité et donc leur mutation dans une autre fonction publique.

 

Lorsqu’ils ont été mis à disposition, comme le personnel de la DIAC, c’est pour une durée limitée.

 

L’intersyndicale condamne fermement la politique d’abandon national à laquelle se livre le Ministère de la Défense et appelle les salariés à exprimer leur refus du démantèlement organisé des emplois statutaires et des missions de soutien du Ministère de la Défense.

 

Nous assistons à un séisme social sans précédent. Notre lutte a permis de mettre en lumière une situation que le Ministère de la Défense aurait préférée confidentielle et a permis le reclassement de salariés.

 

Nous avons alerté les collectivités locales et régionales, qui ont répondu à l’appel en embauchant certains des salariés des sites de défense.

 

Mais plusieurs familles demeurent dans l’incertitude à un mois de la fermeture du site de l’EI sur Montpellier. A ces familles s’ajoutent dès cette année 65 collègues du Génie Montpellier (rue de Lodève).

 

L’intersyndicale des sites de défense appelle les salariés à un rassemblement devant l’EI de Montpellier, Jeudi 1er juillet 2010 à  9H, à l’occasion de la dernière réunion de reclassement pour les salariés de l’EI.

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog