Dégradation des conditions de travail à l’Etablissement Français du Sang !

  • CGT Hérault
  • lacgt34
 La Révision Générale des Politiques Publiques s’abat sur l’EFS ; la concentration des plateaux de Qualification Biologique du Don, destructrice d’emplois sur Saint-Etienne et Marseille dans un premier temps, est menée dans la précipitation par une direction nationale politisée, qui ne cherche que les économies, sans se soucier des conditions de travail.

  Quid du service public de qualité ?!

 

don du sang-copie-1

lL personnel de Montpellier est prié d’accueillir au plus vite cette activité, en acceptant des dégradations de l’organisation du travail :

- Création de postes à bas salaire et en embauche de nuit.

- Futurs locaux trop exigus.

- Plus d’un samedi sur 2 travaillé ... 

La direction a signé en 2010 un accord de cohésion sociale qui prône la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle : pipeau !

Au niveau régional, la direction se plie aux directives sans tenter de revenir sur des aménagements qui seraient un signe d’écoute.

Un fonctionnement sanitaire sécurisé est remis en cause, sans assurance d’un démarrage optimal en septembre.

Jusqu’à ce jour, les élus ont tenté de faire entendre à la direction que ce projet était mené beaucoup trop vite : le personnel a aujourd’hui perdu confiance et ne parvient pas à se projeter dans un avenir trop incertain.

Le dialogue social est aujourd’hui rompu et les personnels subissent des décisions autoritaires, sans explication convaincante.  

 

Une conférence de presse est organisée 

ce jeudi 23 juin à 11h30

site transfusionnel de Montpellier

240 avenue Emile Jeanbrau

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog