Restructuration SNCF : et dans l’été, ça continue …

  • CGT Hérault
  • lacgt34

cheminots.jpgAlors que le Syndicat CGT des cheminots de Béziers se bat depuis des années pour le développement des Ateliers SNCF du Matériel de Béziers, la SNCF avance petit à petit ses pions pour arriver à ses fins : fermer le site et le valoriser via une opération immobilière.

 

Après le départ de l’ingénierie en 2009, la SNCF vient d’annoncer la fermeture du centre de relevage de Béziers pour le 01 septembre 2010 .Si cette réorganisation n’a pas d’impact direct sur les 120 agents du site, c’est bien un nouveau coup porté au potentiel industriel du site qui laisse présager une solution beaucoup plus radicale qui pourrait être la fermeture pure et simple des Ateliers SNCF de Béziers.

 

Pour les usagers du Languedoc-Roussillon, cela signifiera, en cas d’incident, des temps de secours beaucoup plus importants et une nouvelle dégradation de la ponctualité et de la régularité comme dans la gestion de l’incident du lundi 26 juillet 2010 à Nissan ou plus de huit heures ont été nécessaires pour rétablir les circulations sur l’ensemble des deux voies.

 

C’est une véritable politique du risque calculé à laquelle se livre la Direction SNCF et qui ne fera qu’une victime : l’usager et à terme l’emploi dans une ville de Béziers à  plus de 16% de chômeurs pour une moyenne nationale à 10%.

 

 

Atelier SNCF Béziers 

Le syndicat CGT a d’ores et déjà alerté par courrier le président de la SNCF Guillaume PEPY, le Préfet de région et les élus politiques sur la situation que risque de vivre les usagers de la région Languedoc-Roussillon dans les prochains mois.

 

Dans ce cadre, le syndicat appelle les cheminots actifs et retraités et les usagers à se mobiliser et à se rassembler le :

Le Mercredi 11 Aout 2010 à 08h00

à l’embauche

au Dépôt SNCF de Béziers

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog