Solidarité avec les salariés d’Air France.

 Solidarité avec les salariés d’Air France.

Communiqué de la CGT

Solidarité avec les salariés d’Air France

Six salariés d’Air France après avoir été interpellés à leur domicile hier matin, sont déférés au parquet soupçonnés de « violence en réunion ».

De nombreux autres salariés sont aujourd’hui menacés de poursuites disciplinaires par la direction d’Air France.

La CGT exprime sa profonde indignation face à de tels procédés aussi violents et inquisiteurs pour ces travailleurs et leurs familles.

Et pourtant, des personnalités ont commis des délits bien plus graves en détournant des sommes colossales. Il y a deux poids, deux mesures quand il s'agit de salariés.

C'est profondément choquant et révélateur de l’autisme envers les salariés qui luttent pour préserver leur outil de travail, défendre leur emploi et leur entreprise.

C’est profondément choquant et révélateur du peu de considération pour les syndicats qui ne cessent d’agir pour l’emploi, les conditions de travail et le développement d’un transport aérien de qualité.

La CGT exige la levée des poursuites judiciaires et disciplinaires engagées contre les salariés incriminés.

La CGT affirme son total soutien aux salariés d’Air France confrontés au plan de licenciement de la direction et demande la reprise d’un véritable dialogue sur l’avenir d’Air France.

Nous invitons tous les syndicats de la CGT à exprimer leur soutien à l’ensemble des travailleurs qui luttent dans l’unité pour leur travail, l’emploi et l’avenir d’Air France et à participer très nombreux aux manifestations de soutien et solidarité, initiés par les syndicats de l’entreprise.

La conférence sociale se tiendra sans la CGT !

La direction de la CGT a décidé de boycotter la conférence sociale du 19 octobre. Le secrétaire général du syndicat, Philippe Martinez, ne participera donc pas à la rencontre des partenaires sociaux avec le président. Il s’en est expliqué devant la presse à Limoges :

« Etant donné le fond et la forme donnés à la conférence sociale et en tenant compte du contexte social tendu, avec notamment le cas d’Air France et des derniers développements, nous avons considéré que nous ne pouvions pas être entendus. »

Au début du mois, la CGT avait confirmé sa participation, mais le conflit à Air France est passé par là, avec les violences de quelques salariés le 5 octobre contre des cadres et l’interpellation de plusieurs d’entre eux.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog