Assemblée générale des syndicats Cgt de l’Hérault

  • UD CGT Hérault
Assemblée générale des syndicats Cgt de l’Hérault

Plus de 60 militants ont participé à cette assemblée générale représentant les territoires et les professions du département. Après le rapport introductif du Secrétaire général de l’UD, le début a porté sur les questions d’actualité notamment sur plusieurs sujets : l’état d’urgence et ses conséquence, la criminalisation de l’action syndicale, le nécessaire développement des luttes face aux politiques d’austérité , la construction permanente du rapport de force pour imposer d’autres choix sociaux , politiques , économiques en travaillant la proximité , en lien direct avec les salariés actifs , les privés d’emploi et retraités.

L’état d’urgence relève plus du maintien de l’ordre que de la lutte contre le terrorisme et peut amener des dérives concernant les libertés individuelles et collectives, le droit et les libertés syndicales après Air France, la situation des 9 camarades de Goodyear suscite colère et détermination.

L’objectif du patronat et du gouvernement est de museler le syndicalisme de classe, de transformation sociale, de museler toute résistance aux politiques d’austérité. C’est cela la vraie violence où l’argent coule à flots pour les actionnaires et où les besoins sociaux, vitaux sont de moins en moins satisfaits pour une part grandissante de la population.

Nous avons la responsabilité collective de faire grandir l’exigence d’une autre répartitions des richesses créées par le travail salarié en portant notamment le SMIC à 18OO euros avec répercussion sur toutes les grilles de salaire, en portant le temps de travaillant à 32 heures sans diminution du salaire, pour ouvrir des perspectives et notamment aux jeunes, souvent condamnés au chômage avant d’avoir commencé à travailler.

Augmenter le pouvoir d’achat, des salaires et des pensions, c’est une urgence sociale et économique, c’est tout le sens de la consultation nationale que lance la Cgt auprès des salariés de notre pays dans le cadre de la préparation du 51ème Congrès confédéral.

Débat, mobilisation, action sont à l’ordre du jour en articulant la défense des libertés syndicales et l’action revendicative. La régression sociale ne se négocie pas. Ainsi le 26 janvier, journée nationale de grèves et de manifestation de la fonction publique pour un service public de qualité au service de tous, et sur le pouvoir d’achat.

Le 30 janvier, manifestation départementale pour les libertés individuelles et collectives, les libertés et le droit syndical, pour l’annulation du scandaleux jugement concernant nos camarades de Goodyear. Nous sommes tous en puissance des militants d’Air France et de Goodyear. Toutes et tous à Montpellier le 30 janvier 2016.

Renforcer la CGT, le rapport de force, nos capacités d’initiatives, nos actions revendicatives sont les objectifs immédiats qu’ont réaffirmés les participants à cette Assemblée Générale, en vous invitant à vous emparer de ces propositions et en débattre.

Montpellier, le 15 janvier 2016

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog